HistoireIL ETAIT UNE FOIS LES BUTEURS DU RCL…

25 mars 2021
https://www.rclons.fr/wp-content/uploads/2021/03/20210320-HistoireButeurs-Velard.png
Depuis tout temps, le football se joue à 11 et chaque poste est important pour que l’équipe soit compétitive. Toutefois, s’il y a bien un poste sous les feux des projecteurs, c’est bien celui d’attaquant. Ce dernier est à la finition du travail de ses coéquipiers et c’est ainsi que c’est à ce poste qu’on trouve les meilleurs buteurs.

Au RCL, depuis 75 ans, plusieurs d’entre eux se sont illustrés.

Maurice Brenet

Dès les premières années du club, une doublette de buteurs fait parler la poudre : il s’agit de Maurice Brenet et de Jean Fanelli. Lors de la saison 1949-1950, qui permet au RCL d’accéder pour la première fois de son histoire à la division d’Honneur. Le premier, futur président du club de 1979 à 1984, marque la bagatelle de 35 buts. D’abord défenseur dans ses premières années au club, il se révèle ensuite être un redoutable attaquant grâce à sa rapidité, son shoot puissant des deux pieds et son bon jeu de tête. Le second, immigré italien surnommé « Nino », en marque 29. Fidèle au RCL, il jouera jusqu’à l’âge de 40 ans en équipe première !

 

René Velard

A partir de 1954, René Velard, un enfant du club, fils du président Georges Velard, devient le finisseur numéro 1 du RCL bien qu’évoluant au poste d’inter ou ailier. Ainsi, lors de la saison 1963-1964, qui correspond également à la montée du RCL en division d’Honneur, il s’illustre avec 23 buts qui font de lui le meilleur buteur du championnat de Promotion. La saison suivante en Honneur, il marque encore 18 buts. Il forme en fait un beau duo avec Roland Folletête, arrivé de l’AS Audincourt à la trêve hivernale 1963-1964. Quand ce n’est pas l’un qui score, c’est l’autre. Les défenses adverses en perdent la tête durant ces années 1960 qui correspondent au renouveau du RCL. Le club manque de peu la montée en Division 3 !

 

Jean-Claude Bontoux

Quelques années plus tard, Jean-Claude Bontoux se fait également remarquer. Formé au RCL au poste d’ailier, il revient au club en 1972 après une saison à l’US Clairvaux. C’est alors que sa vitesse, sa technique et sa bonne frappe de balle éclatent au grand jour au poste d’avant-centre. Il devient le meilleur buteur du championnat de Promotion avec 23 buts lors de la saison 1972-1973. Mais il finit finalement sa carrière au poste… d’arrière droit.

 

Fabien Roche

A partir de 1989, c’est Fabien Roche qui devient le canonnier du Racing. Arrivé de l’Olympique lyonnais, il s’impose rapidement et devient le symbole des années fastes du RCL. Buteur patenté, spécialiste des coups francs, il caracole au classement des buteurs de National 3 avec 18 buts en 1993-1994. Bien aidé par son compère Mariusz Olbinski, second au classement des buteurs avec 16 buts la même saison, il enfile chaque saison le costume du goléador du RCL.

 

Johan Bizot

Nordine Bouftata

Fabien Roche parti à Jura Sud Foot en 1996, le RCL n’en pâtit pas avec l’émergence d’une doublette talentueuse Johan Bizot – Nordine Bouftata. Ce dernier termine en tête du classement des buteurs de National 3 en 1996-1997 avec 16 réalisations. Quant à son compère Johan Bizot, fils de l’entraîneur Francis Bizot, il marque 12 buts la même saison, puis réalise une saison pleine en 1997-1998 avec le titre de meilleur buteur de la poule F de CFA2 (20 buts). Très convoités, Nordine Bouftata et Johan Bizot n’ont joué respectivement qu’une et deux saisons sous les couleurs jaunes et bleues. Ils ont ensuite tutoyé le niveau professionnel en National 1.

Toutefois, en 1999, le RCL voit le retour de son buteur fétiche Fabien Roche. Toujours aussi efficace avec les années qui passent, il obtient le titre de meilleur buteur du championnat de CFA2 (24 buts) en 1999-2000. Et même lors de sa dernière saison, en 2002-2003, il trouve le chemin des filets à 15 reprises et permet au club de remonter en CFA2. « Rocheky » a marqué son époque !

 

Florent Abel

En 2015, le jeune Florent Abel débarque au Racing. Formé à Jura Sud Foot, mais sortant d’une rupture des ligaments croisés, il est à la recherche d’un nouveau défi pour relancer sa carrière. Il se trouve alors dans le club idoine pour cela avec la confiance sans égal de son mentor Redouane Tahraoui. Très véloce et adroit, il survole le championnat de R2 en 2016-2017 avec 34 buts (en 22 matchs !!!) qui contribuent à la remontée du club en R1. Au niveau supérieur, la tornade Abel empile tout autant les réalisations, avec notamment 30 buts en 2018-2019. Toujours au club aujourd’hui, il est l’un des maillons forts du RCL.

Archives AJ

PARTENAIRES MAJEURS
https://www.rclons.fr/wp-content/uploads/2020/10/mazars-rcl-lons.jpg
https://www.rclons.fr/wp-content/uploads/2020/10/hyper-u-rcl-lons.jpg
https://www.rclons.fr/wp-content/uploads/2020/10/garage-sports-rcl-lons.jpg
https://www.rclons.fr/wp-content/uploads/2020/10/intersport-rcl-lons.jpg
PARTENAIRES INSTITUTIONNELS
District du Jura
FFF
https://www.rclons.fr/wp-content/uploads/2020/10/logo-rcl-ligue-franche-comte.jpg
https://www.rclons.fr/wp-content/uploads/2020/10/logo-rcl-jura.jpg
https://www.rclons.fr/wp-content/uploads/2020/10/logo-rcl-ville-de-lons-le-saunier.jpg
https://www.rclons.fr/wp-content/uploads/2020/10/logo-ois-lons.jpg
https://www.rclons.fr/wp-content/uploads/2020/10/logo-ecla.jpg
https://www.rclons.fr/wp-content/uploads/2020/10/logo-stexupery.jpg
https://www.rclons.fr/wp-content/uploads/2020/10/logo-bfc.jpg
https://www.rclons.fr/wp-content/uploads/2020/10/logo-rcsa.jpg
District du Jura
FFF
https://www.rclons.fr/wp-content/uploads/2020/10/logo-rcl-ligue-franche-comte.jpg
https://www.rclons.fr/wp-content/uploads/2020/10/logo-rcl-jura.jpg
https://www.rclons.fr/wp-content/uploads/2020/10/logo-rcl-ville-de-lons-le-saunier.jpg
https://www.rclons.fr/wp-content/uploads/2020/10/logo-ois-lons.jpg
https://www.rclons.fr/wp-content/uploads/2020/10/logo-ecla.jpg
https://www.rclons.fr/wp-content/uploads/2020/10/logo-stexupery.jpg
https://www.rclons.fr/wp-content/uploads/2020/10/logo-bfc.jpg
https://www.rclons.fr/wp-content/uploads/2020/10/logo-rcsa.jpg

Envie de devenir partenaire du Racing Club Lédonien ?